Phnom Kulen, une montagne qui vaut le détour

phnom-kulen-national-park-300x199

Une virée vers la montagne Phnom Kulen permet aux touristes de percer la véritable source de l’identité khmère. Ce lieu est considéré par les locaux comme le plus sacré du Cambodge et pour le comprendre, il faut s’y rendre directement. Pour cela, la randonnée pédestre reste un excellent moyen permettant d’explorer en famille ou entre amis ce massif de 487 m d’altitude. Il se situe au nord-est du parc archéologique d’Angkor et contient plusieurs sources de rivières qui baignent l’ensemble du site. Les avantages offerts par la situation géographique de ce plateau contribuent largement à sa réputation de lieu historique incontournable du royaume khmer. En effet, il possède plusieurs vestiges archéologiques qui valent vraiment le détour lors d’un séjour au Cambodge. Par exemple, une promenade au sommet de la montagne Phnom Kulem mène à la découverte d’un petit temple qui abrite un grand bouddha couché. Ce dernier est directement sculpté dans le gré et présente de fortes influences de l’art de Dvaravati.

Tour d’horizon vers la rivière aux mille lingas

Tout au long du parcours vers la montagne sacrée de Phnom Kulen, les aventuriers peuventdéjà apprécier la beauté des paysages offrant une magnifique vue sur la forêt située à un niveau plus bas parsemée de collines et vallons. Une fois arrivée sur le vaste plateau au sommet, une première halte à la rivière aux mille lingas est de mise. C’est là que les visiteurs vont découvrir que Phnom Kulen abrite la plus grande réserve d’eau de la région angkorienne. Aussi, la rivière Siem Reap prend sa source dans ce même endroit où les Khmers ont conçu manuellement un lit de lingas qui tapissent le fond de l’eau. Cesmonolithes circulaires miniatures et bombés représentent la forme du phallus masculin, vénéré dans les croyances khmères. Au cours d’un séjour en Asie pour réaliser par exemple une voyage de noces, parcourir cette rivière est tout simplement agréable. Les habitants etles étrangers en profitent pour faire une sortie au bord de l’eau. Pendant cette excursion en  plein air, ils auront le privilège de découvrir un humble sentier caché regorgeant un point d’eau, tout petit et peu profond. La légende raconte que le roi lépreux a été guéri par l’eau de cette source. Voilà pourquoi les natifs considèrent ce lieu comme le plus sacré du pays.

Wat Preah Ang Thom, un petit village niché au cœur de la montagne
sacrée

La balade au travers de la montagne sacrée Phnom conduit les visiteurs dans un charmant village appelé Wat Preah Ang Thom. Ce dernier se caractérise par son marché local en raison de la diversité des produits proposés par les commerçants. En effet, on aperçoit sur les étals plusieurs racines médicinales ainsi que des peaux et os d’animaux. Ces composants sont utilisés par les habitants pour guérir plusieurs maladies, parfois mortelles. En s’aventurant au cœur du marché, les voyageurs rencontreront ainsi de petits marchands ambulants qui vendent ces traitements médicinaux. Ces soins ancestraux, brûlés et préparés selon une recette khmère bien préservée, sont souvent vendus avec une bouteille contenant le sang de l’animal sacrifié. Par ailleurs, ce village abrite un site religieux dominé par une grande statue de Shiva qu’il faut découvrir absolument le temps d’un voyage au Cambodge.