Divertissement

Que faut-il savoir sur le chapeau breton du bébé ?

miki-breton

Lorsque on vient d’avoir un enfant, il est important de protéger ce dernier des intempéries. Cela ne signifie pas seulement que vous devez l’habiller chaudement, mais vous devez également protéger sa tête en vous servant d’un bonnet. Vous trouverez plusieurs modèles de bonnet qui iraient bien à un enfant sur le marché comme le miki breton voir sur l’article suivant https://www.be.com/mode/bonnet-miki-breton-204576.html, le bonnet à pompon, etc. Avant de vous lancer dans l’achat d’un bonnet, vous devez tout de même faire attention à certains facteurs. La taille du chapeau ou du bonnet que vous allez choisir est essentielle pour son confort c’est vrai, mais aussi pour sa protection et sa santé. N’oubliez pas que pendant les deux premières années de sa vie votre enfant va grandir rapidement, et sa tête suivra ce mouvement. Le facteur croissance et la tonicité du corps de l’enfant sont à prendre en compte dans le choix de son bonnet.

Face à la multitude de modèles que l’on retrouve sur le marché, vous ne savez certainement pas où donner de la tête. Vous hésitez entre le miki breton, le bonnet à pompon et les autres modèles proposés. On trouve également sur le marché des modèles plus fantaisistes, plus originaux, plus rigolos aux formes particulières pour le plus grand plaisir des mamans. Il est vrai que le côté esthétique est important, mais cela ne doit pas vous distraire de l’objectif premier qui est de protéger votre bébé, assurer son bien-être et sa santé. Concernant la santé vous devez retenir que le bébé doit être protégé du froid et des maladies respiratoires, des bronchites, des otites, etc. vous devez donc protéger les parties de son corps qui sont les plus sensibles au froid. Priorité aux oreilles, à la nuque, au crâne, à la poitrine et au cou. À cette liste, ajoutez également les extrémités du corps, notamment les pieds et les mains. En prenant des initiatives de prévention comme celles-là, vous minimisez les risques de maladies et de tous les soucis qui pourraient en découler.

Voici quelques repères de tailles de tête pour votre bébé, afin de vous guider dans le choix de son futur bonnet, que vous ayez craqué pour un miki breton ou pour un autre modèle. Quand le bébé naît, sa tête mesure environ 35cm, vous trouverez des modèles à cette taille, certains débutant même à 32 cm à destination des prématurés. Entre 0 et 6 mois, la tête de votre enfant passe à environ 44 cm, et jusqu’à 12 mois elle prend environ 3cm supplémentaires pour atteindre environ 46 cm. Jusqu’à 24 mois, la tête de votre bébé peut atteindre jusqu’à 50 cm environ. Vous l’aurez compris, du fait de sa croissance rapide, vous devrez changer régulièrement les vêtements et les accessoires de votre bébé, y compris ses bonnets.

Allez à la découverte de la gastronomie libanaise

restaurant libanais

Le Liban est un pays qui voit se croiser de nombreuses cultures autant sur le plan culinaire que sur le plan intellectuel. La gastronomie de chacun des territoires qui composent le pays est le miroir de la culture locale et des populations sur place. La cuisine libanaise est riche en hors-d’œuvre, des viandes, de kebbés, de ragoûts et de plats végétariens qui sont consommés tous les jours par les familles. En vous rendant dans un restaurant libanais , vous pourrez découvrir de nombreux mets, dont des salades très réputées comme le Tabboulé ou encore le Fattouche. Vous pourrez aussi déguster les soupes et légumes farcis avec des feuilles de vigne farcies. Le poisson est un aliment assez rare dans la gastronomie libanaise, malgré la taille importante du littoral qui fait plus de 220 km. On retrouve tout de même deux principaux mets avec du poisson, notamment le Samké Harra qui est du poisson épicé et le siyadiyé qui est du poisson avec du riz. Les deux recettes sont originaires de Tripoli.

Au Liban, le petit déjeuner traditionnel est généralement une manouché de thym. La manouché est une galette à base de thym associée à de l’huile végétale et cuite au four. Ce repas est parfois accompagné de pain libanais et de labné avec de l’huile d’olive. Certains prennent également des tomates, des concombres et des tomates au petit déjeuner. Les plus anciens ont leurs habitudes dans les fouwels, petites échoppes spécialisées dans la préparation de hommos et de fèves appelées fouls. Ce sont des aliments qu’ils peuvent manger dès 6 heures du matin. Les déjeuners libanais sont plutôt copieux. Ils sont composés de ragoût avec du riz aux vermicelles. On retrouve plusieurs sortes de ragoûts, les pommes de terre, les haricots verts à l’huile, le ragoût de courgettes, les cornes grecques à la tomate, les fèves vertes au riz, ou le chapelet de Darwiche que l’on appelle en Libanais masbaht el-Darwiche. Quelques fois au déjeuner on prend aussi de la purée de lentilles, des soupes de lentilles, du blé concassé à la viande ou à la tomate.

Les Kebbés sont parfois faits au four, en boulettes ou trempé dans du yaourt. Le Kebbé de viande est la version la plus classique du Kebbé. C’est un mélange de viande de mouton, d’oignons et de bourgoul. On trouve aussi des Kebbés végétariens à base de potiron, de farine ou de pommes de terre. Après les repas les Libanais prennent des fruits, du pain avec de la confiture ou des desserts à base de lait comme la mouhalabiyé ou l’achtalivé. Les principales pâtisseries libanaises sont faites à base de farine, d’huile végétale, de lait et de sucre. Ces dernières sont souvent parfumées à la fleur de rose ou d’oranger. Elles nécessitent un certain savoir-faire.