Allez à la découverte de la gastronomie libanaise

restaurant libanais

Le Liban est un pays qui voit se croiser de nombreuses cultures autant sur le plan culinaire que sur le plan intellectuel. La gastronomie de chacun des territoires qui composent le pays est le miroir de la culture locale et des populations sur place. La cuisine libanaise est riche en hors-d’œuvre, des viandes, de kebbés, de ragoûts et de plats végétariens qui sont consommés tous les jours par les familles. En vous rendant dans un restaurant libanais , vous pourrez découvrir de nombreux mets, dont des salades très réputées comme le Tabboulé ou encore le Fattouche. Vous pourrez aussi déguster les soupes et légumes farcis avec des feuilles de vigne farcies. Le poisson est un aliment assez rare dans la gastronomie libanaise, malgré la taille importante du littoral qui fait plus de 220 km. On retrouve tout de même deux principaux mets avec du poisson, notamment le Samké Harra qui est du poisson épicé et le siyadiyé qui est du poisson avec du riz. Les deux recettes sont originaires de Tripoli.

Au Liban, le petit déjeuner traditionnel est généralement une manouché de thym. La manouché est une galette à base de thym associée à de l’huile végétale et cuite au four. Ce repas est parfois accompagné de pain libanais et de labné avec de l’huile d’olive. Certains prennent également des tomates, des concombres et des tomates au petit déjeuner. Les plus anciens ont leurs habitudes dans les fouwels, petites échoppes spécialisées dans la préparation de hommos et de fèves appelées fouls. Ce sont des aliments qu’ils peuvent manger dès 6 heures du matin. Les déjeuners libanais sont plutôt copieux. Ils sont composés de ragoût avec du riz aux vermicelles. On retrouve plusieurs sortes de ragoûts, les pommes de terre, les haricots verts à l’huile, le ragoût de courgettes, les cornes grecques à la tomate, les fèves vertes au riz, ou le chapelet de Darwiche que l’on appelle en Libanais masbaht el-Darwiche. Quelques fois au déjeuner on prend aussi de la purée de lentilles, des soupes de lentilles, du blé concassé à la viande ou à la tomate.

Les Kebbés sont parfois faits au four, en boulettes ou trempé dans du yaourt. Le Kebbé de viande est la version la plus classique du Kebbé. C’est un mélange de viande de mouton, d’oignons et de bourgoul. On trouve aussi des Kebbés végétariens à base de potiron, de farine ou de pommes de terre. Après les repas les Libanais prennent des fruits, du pain avec de la confiture ou des desserts à base de lait comme la mouhalabiyé ou l’achtalivé. Les principales pâtisseries libanaises sont faites à base de farine, d’huile végétale, de lait et de sucre. Ces dernières sont souvent parfumées à la fleur de rose ou d’oranger. Elles nécessitent un certain savoir-faire.